Philosophes des Lumières

Un exposé sur les philosophes des Lumières en France : leurs combats respectifs dans les domaines social, politique et religieux et les genres littéraires mis en œuvre.


Leurs combats

Pour résumer la philosophie des Lumières, on peut dire qu'elle repose sur les valeurs de liberté, de tolérance et de justice. Ce mouvement de la pensée du XVIIIe siècle trouve ses racines dans la raison et les sciences. Les principes ne doivent pas être établis sur des a priori mais être issus d'une démarche utilisant les méthodes scientifiques. Les philosophes des Lumières avaient donc tous pour but d'éclairer, d'où leur nom, l'esprit humain et la pensée de leurs contemporains par la raison.
Cependant, leurs idées différaient sur certains points.

Domaine social

Dans le domaine social, à travers leurs voyages et leurs relations, les philosophes découvrent des manières de vivre et des modèles sociaux différents (ex : voyages de Voltaire et Montesquieu en Grande Bretagne où règne une monarchie constitutionnelle, correspondances de Denis Diderot avec Catherine II de Russie). Dans ce domaine, le but des philosophes est principalement le bonheur de l'homme, qui nécessite le progrès, par la lutte contre le fanatisme et l'ignorance.
Les philosophes des Lumières veulent effacer les discriminations et les inégalités pour une justice plus équitable et dénoncent les privilèges de la noblesse. Une valeur importante est donc le respect de la personne humaine. Issus pour la plupart de la haute bourgeoisie ou de la noblesse, ils sont favorables à la liberté de commerce pour améliorer la production agricole et l'économie.

Domaine politique

En politique, les philosophes dénoncent le pouvoir absolu (par exemple les lettres de cachet grâce auxquelles le roi peut faire embastiller n'importe qui, même sans raison) et la monarchie quand elle est de droit divin (donc l'alliance Trône-Autel). Ils pensent que l'on doit gouverner « par la raison et en vue du bien public ».

Domaine religieux

Dans le domaine religieux, les philosophes critiquent les dogmes injustifiés, qui vont à l'encontre de la raison. Ils dénoncent le fanatisme, les rites et surtout la prétention de la religion de tout expliquer. Ils prônent la tolérance religieuse. Ils stigmatisent également le pouvoir de l'Église et critiquent la non-mise en pratique des valeurs de ses dogmes (par exemple lorsqu'elle cautionne la guerre).

Conclusion

Les combats des philosophes ont été utiles. Ils ont conduit d'une part à l'abolition de la torture et de l'esclavage et d'autre part ont aidé à la révolution française. Même si cette dernière fut un épisode de chaos pendant lequel ont été commises des dizaines de milliers d'exécutions arbitraires et de crimes, elle a mis fin à l'absolutisme et permis, à terme, une plus grande équité dans la société française. Les philosophes des Lumières sont donc en partie à l'origine de la devise actuelle de la France : « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Les genres littéraires utilisés

Les Lumières, pour faire passer leurs idées, ont utilisé tous les genres littéraires, en y ajoutant l'ironie la plupart du temps :

Les philosophes

Les principaux philosophes des Lumières qui ont écrit en langue française furent :

Biographie de Voltaire

Écrivain et philosophe français né le 1694-11-21 à Paris ; décédé le 1778-05-30 à Paris.

De son vrai nom François-Marie Arouet, il voyage en Grande Bretagne et s'engage, par ses écrits et ses implications judiciaires, au service de la liberté de penser, de la justice et de l'égalité. Il est cependant controversé en raison de son mépris pour le peuple et plusieurs écrits racistes.

Biographie de Montesquieu

Philosophe, écrivain, penseur politique français né le 1689-01-18 à La Brède (Gironde) ; décédé le 1755-02-10 à Paris.

De son vrai nom Charles-Louis de Secondat, il s'est intéressé aux sciences et à l'étude de la société. Après un voyage en Grande Bretagne, où il observe la monarchie constitutionnelle, il écrit plusieurs ouvrages sur l'organisation politique et sociale des États et sur la séparation des pouvoirs.

Biographie de Denis Diderot

Écrivain, philosophe et encyclopédiste français né le 1713-10-05 à Langres (Haute-Marne) ; décédé le 1784-07-31 à Paris.

D'abord destiné à devenir prêtre, Diderot étudie la philosophie et la théologie à la Sorbonne. Il consacre vingt ans de sa vie à la rédaction de l'Encyclopédie. Ami de l'impératrice Catherine II de Russie, il a voyagé jusqu'à Saint-Pétersbourg, en passant par l'Allemagne et la Pologne, pour la rencontrer.

Biographie de Jean-Jacques Rousseau

Philosophe, écrivain, musicien et botaniste genevois né le 1712-06-28 à Genève ; décédé le 1778-07-02 à Ermenonville.

Né à Genève, Rousseau a beaucoup voyagé, notamment en France et en Grande Bretagne. Il a travaillé sur des sujets très divers, de la musique à la botanique, mais surtout sur l'homme, la société ainsi que sur l'éducation. Ses idées ont considérablement influencé la révolution française.

Biographie de D'Alembert

Mathématicien, philosophe et encyclopédiste français né le 1717-11-16 à Paris ; décédé le 1783-10-29 à Paris.

Enfant abandonné, il recevra le nom de Jean le Rond qu'il remplacera lui-même par Daremberg puis D'Alembert. Ses premiers travaux portent sur les mathématiques, l'astronomie et la physique. Après sa rencontre avec Diderot, il s'impliquera considérablement dans la rédaction de l'Encyclopédie et sera élu à l'Académie française.

Et aussi :

Voltaire et Rousseau reposent maintenant au Panthéon, à Paris.

[Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Paris - Le Panthéon, de nuit. [Cliquez pour agrandir : 101 Kio] Paris - Le Panthéon, de loin. [Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Paris - Le Panthéon : vue générale.

À l'étranger, on peut citer notamment John Locke, David Hume et Adam Smith en Grande Bretagne, Emmanuel Kant et Gotthold Ephraim Lessing en Allemagne.

[Cliquez pour agrandir : 95 Kio] Autriche : Vienne - La place Lessing : la statue du philosophe.


Cette page en français a été créée par Peter à partir de sources multiples et d'un exposé scolaire, le 2003-12-15 et modifiée pour la dernière fois le 2012-10-08. Son avancement est noté 2/3.